Avertir le modérateur

08 janvier 2011

Procréation chinoise, la suite : évolution de l'avortement

5505856_31d2b34475_o.jpg

 

 

 

Restons dans la thématique (est-ce l'approche du nouvel an chinois ? Nul ne le sait), je vous invite à lire sur l'Associated Press, un très (très) intéressant article d'Alexa Olesen sur l'augmentation des avortements en Chine. Outre des chiffres en hausse - + 1,6 millions d'IVG en un an -, la journaliste pointe aussi le fait que ce sont de plus en plus de jeunes femmes célibataires qui avortent. Auparavant, il s'agissait beaucoup plus de femmes mariées, subissant la politique de l'enfant unique. Citée dans l'article, Zhou Anqin, directrice de clinique, déclare que « l'humiliation d'avoir un enfant hors mariage est beaucoup forte dans notre société que celle d'avorter ». Elle souligne aussi que, lorsqu'elle intervient en milieu scolaire, les professeurs et l'administration l'empêchent de parler contraception, qu'ils considèrent comme pouvant « corrompre » les étudiants.

 

***

> Crédit photo

21:09 Publié dans Rapide | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chine, avortement, contraception | |  Facebook

Commentaires

Difficile de tirer de véritables conclusions de statistiques chinoises, plus d'1 milliard d'individus vivant à des lieues les uns des autres constituent difficilement un groupe aux pratiques unifiées et généralisables.

En revanche, il est évident que lorsqu'on a le "droit" d'avoir qu'un seul enfant, autant qu'il soit fait avec le "bon" ; sous-entendu, le candidat détenant des qualités souhaitées (statut, situation, argent) et qui s'inscrira dans une "démarche familiale" sur la durée.

Mais il faut éviter de voir les chinois comme des bigots, la famille est au centre de leur culture et de la philosophie chinoise.

Mon expérience ainsi est que les jeunes femmes chinoises des villes sont relativement délurées, ont une démarche active de recherche du meilleur compagnon de vie, peuvent facilement avoir plusieurs petits amis à la fois (on peut presque parler d'un classique du petit ami chinois qui est au courant du petit ami occidental de sa compagne (l'inverse n'est jamais vrai bien sur), l'occidental étant un compagnon valorisé (argent, contraintes culturelles plus faibles, moins préparé à gérer la "charge" de la "femme chinoise" (les chinois craignent leurs épouses qui est une féroce gestionnaire)) tant qu'elle rentre dormir tous les soirs chez ses parents (c'est une blague chez les occidentaux ayant une petite copine chinoise de voir leurs petites amies déguerpir pour rentrer chez elles passé minuit).

Et la pilule du lendemain est très facile à se procurer en Chine et utilisée couramment.

Rien qui invalide le propos sur l'avortement ci-dessus donc, mais des éléments visant à compléter de manière sommaire un portrait qu'on se plait volontiers à caricaturer à l'ouest en le réduisant à l'éclairage de nos propres valeurs.

Écrit par : Kim Jong Il | 09 janvier 2011

oui, et l'article en parle aussi

Écrit par : PS | 09 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu