Avertir le modérateur

09 janvier 2011

Troisième sexe népalais

4795681821_b44fb13a1b_b.jpgVoici une nouvelle qui me réjouit grandement. Lors de son prochain recensement de la population qui débutera en mai prochain, le Népal ouvrira une catégorie trans, en plus des deux genres masculin et féminin. En espérant que cela décoince un peu la société népalaise qui demeure encore (malgré d'importantes avancées législatives favorables aux LGBT), extrêmement conservatrice, surtout dans les campagnes. Voire que cela décoince le monde entier sur le sujet, soyons fous. Rêvons et chantons ♪♫.

***

> Crédit photo

23:16 Publié dans Rapide | Lien permanent | Commentaires (57) | Tags : népal, transgenre | |  Facebook

Commentaires

Lorsque dans les années soixante-dix les homos ont pris en marche le train de la "libération de la femme", ils ont systématiquement chahuté les colloques des psychiatres aux USA. Ceux-ci, lassés, ont décidé par vote, ce qui est unique dans l'histoire de la science moderne, de retirer le mot "perversion" du "DSM".
Pourquoi un vote, non pour se moquer, mais ils n'étaient pas tous du même avis : certains homos n'assumaient pas leur état et venaient les consulter.
- C'est un exemple. -
Il faut beaucoup de temps pour que les mentalités évoluent.
- Parfois, ils sont presque amusants vos billets...

Écrit par : Sicotine | 10 janvier 2011

L'homme est fait pour se reproduire, par la simple observation de la nature on voit que toutes espèce doit se reproduire pour exister...contrairement au homo et autres...qui non seulement ne veulent pas se reproduirent mais veulent nous faire croire qu'ils sont normaux (qu'ils veulent se reproduire alors qu'ils sont contre : adopter un enfant n'est pas identique à le faire : 1 etre masculin et 1 feminin est la norme de la nature)

Donc des anormaux (qui sont différents de la norme) qui pervertissent les lois de la nature veulent imposer au reste des gens normaux leurs points de vus fous et irresponsables, allez vous soigner, ont vous souhaite un prompt rétablissement !

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

@MR.B:... Malheureusement, pour votre cas, aucun espoir de guérison.... la connerie restant à jamais une maladie orpheline

Écrit par : JPGB | 10 janvier 2011

@MR. B en parlant de lois la de la nature, je pense qu'il serait mieux pour elle que les gens comme toi disparaissent rapidement!

Écrit par : baba | 10 janvier 2011

Une loi de la nature est de perpétuer la race par la sélection naturelle. Elimination des plus faibles et survie des plus forts. Donc la médecine est contraire à la loi de la nature.
Autres lois de la nature : Tuer pour manger et non pour le plaisir, sauvegarde de l'environnement nourricier, utilisation des ressources naturelles dans la limite du nécessaire... Il y en a ainsi des dizaines bafouées par les hommes...

Nombre d'animaux (principalement chez les mammifères) ont des rapports homosexuels (ou du moins, ça s'y apparente) sans qu'ils soient pour autant des pervers sexuels.

Je pensais par ailleurs que la tolérance faisait partie intégrante de la supériorité de la nature humaine au même titre que le rire ou que la conscience d'exister. Mister B vous me faites pleurer (de rire ou de désespoir...).

Écrit par : CV | 10 janvier 2011

@MR. B : On parle d'un recensement de population. Dans cette population, il y a des hommes, des femmes et des personnes qui ne rentrent pas dans ces catégories. C'est un fait. Il n'y a pas à débattre là dessus. C'est simplement une reconnaissance d'une certaine partie de la population exclue par des restrictions administratives.

Je ne vois donc pas l'intérêt de ton intervention complètement à côté de la plaque qui amalgame transsexualité et homosexualité, confronte la normalité et l'anormalité tout en démontrant ton total manque d'ouverture d'esprit et de culture. En outre, pour ta gouverne, l'homosexualité est très largement observée dans la nature.

Écrit par : Topper | 10 janvier 2011

MR B. J'aimerai ton point de vue sur l'escargot! car je pense qu'il y aurait de quoi rire. Et selon toi l'hypocampe c'est un demi-masculin peut être?

Écrit par : REDT | 10 janvier 2011

Mr B est un troll. Peu importe le débat, tant qu'il peut générer de la colère pour exister.
Félicitons nous donc plutot de l'ouverture d'esprit d'un gouvernement qui permettra peut-etre de faire evoluer les mentalités.

Écrit par : Margot | 10 janvier 2011

Evident troll était évident :D

Écrit par : Kurtus | 10 janvier 2011

Si on considere le fait qu'un seul chromosome determine le sexe biologoque, il parait assez minable de se dire que l'amour est juste une affaire de reproduction. Un pere aime son fils, une mere aime sa fille - sont ils homosexuels ou pedophiles pour autant ?

Amour et sexualite sont deux choses bien distinctes. Qu'il existe des homos me parait tout a fait normal pour ne pas dire naturel. Finalement, il n'y a que les religieux exacerbes et plus generalement les faibles d'esprit pour ne pas le comprendre et l'accepter, tout simplement.

Écrit par : Oedipe ? | 10 janvier 2011

Oedipe ferait il un complexe ? Qu'on se rassure cela se soigne

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

Réponse à CV :
La médecine aide la nature à exister sans jamais chercher à la détruire (serment d'hypocrate), exception faite de l'avortement qui n'est pas, pour ma part, une bonne chose puisqu'elle la détruit.

Les rapports homo dans la nature n'existe pas, les animaux cherchent à se reproduire
La tolérance envers l'erreur est une double erreur, puisque c'est soit même admettre l'erreur et laisser les autres dans leur erreur au lieu de les aider à trouver la vérité

Réponse à Topper :
au cas ou vous ne le sauriez pas il existe 2 types d'être (dans le genre humain du moins) un être masculin et un être féminin avec des gènes distinctes, tous les autres cas cités comme la cathégorie "trans" de l'article recouvre en réalité des homme et des femme qui ni leur réalité, les gènes étant là pour le prouver

homosexualité, on attend encore les preuve tout comme le Big Bang, des preuves, des preuves !

Réponse à REDT :
il existe des être hermaphrodite, c'est à dire qui change de sexe (ce qui n'est pas le cas des être humains) ce faisant un être mâle se reproduit forcément avec un être femelle à un instant donné sinon il ne peut y avoir reproduction, si un changement de sexe intervient chez l'un des partenaire il lui faudra trouver son complément pour se reproduire

Réponse aux autres :
Je ne comprend pas votre haine envers les personne qui sont dans la norme, la perversion est un traverstissement de la réalité et c'est bien le cas puisque les gènes d'un mâle ou d'une femelle peut importe comment vous voulez les nommer resteront des mâles et femelles (pour les humain bien sûr, pour "CV")

Si votre point de vu diverge du miens c'est votre droit, mais pour moi vous êtes dans l'erreur

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

MB: Très bien votre billet et tout le monde a marché. Alors que comment imaginer qu'on puisse être aussi con. Ca serait une catégorie a ouvrir dans les recensements vous me direz .

Écrit par : mosco | 10 janvier 2011

enfin un espoir pour nos copines qui en bavent tous les jours et ce a cause de gens qui ne supportent pas que le moule soit different ! mais ou est la difference ? nous sommes tous des etres humains ! vives les copines du 3eme sexe etant moi meme femme bio mariée a un travesti, j'adore c'est genial et pas monotone ! je suis bien avec mon fhomme et non avec un simple reproducteur !!! soyer tous cool et tolerant la vie passe si vite a quoi bon se prendre la tete !
soyer tous heureux !

Écrit par : elisheba&chritselleTV | 10 janvier 2011

Il est un fait c'est qu'il n'y a chez les humains QUE des êtres mâles et femelles, les gènes le prouve

Réponse à elisheba&chritselleTV :
Le fait d'aimer votre homme ne remet pas en cause qu'il soit un homme maintenant si il aime se travestir non pas pour le carnaval mais dans la vie c'est surement qu'il refuse de voir qu'il est un homme, ou que c'est un farceur ;)

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

@MR. B : comme l'a dis CV , l'homosexualité est un développement normal de la sexualité dans le monde animal, et malgré tout ce qu'on veut bien dire l'homme reste un animal, bien que le plus évolué de tous, quoique ?!

En tout cas, quel est le comportement irresponsable quand on sait que l'augmentation de la démographie mondiale va condamner notre monde, l’adoption reste au vu des chiffres le comportement le plus raisonnable à adopter. Moi même je suis irresponsable, mais le fait d'adopter reste à mes yeux un très beau geste, donner de l'amour à un être qui ne nous est pas lié par le sang, ça c'est fort !

De plus, la sexualité reste un domaine privé, homosexuel, lesbiennes tant que tout le monde le vit bien tout va bien ! C'est bien là le problème d'ailleurs, pourquoi certaines personnes ne supportent-elles pas le monde gay ?
Mr. B peut peut-être nous éclairer, est-ce la jalousie de ne pouvoir vivre comme vous le voulez votre sexualité ?


Ensuite, quelqu'un l'a déjà dit il ne faut pas confondre homosexuel et transsexuel la racine est la même c'est vrai mais l'usage d'un dictionnaire permettrait d'éviter les fausses idées.

Par contre, pour faire avancer le débat je me demandais pourquoi la catégorie hermaphrodites n'est pas créée. Cette catégorie existant pourtant depuis la nuit des temps ?!?!

Écrit par : Susu | 10 janvier 2011

je suis hetero, cela n est pas obligatoire que je sois etroit d esprit si je le suis!!!!!!

c est pathetique de voir les commentaires des gens qui jugent de l etat psychologique des homos, lesbis trans heteros etc, il est bon de juger quand nous possedons l expérience d une condition, sinon notre resonnance cognitive n est pas plus intelligente que celle d un babouin en rut!!!!

peut importe les stimulis *stimulus* d une personne face a sa *condition* c est son choix a lui, et personne d autre !!!! juger vous vous meme et posez vous la question suivante..... suis je plus heureux que lui ou elle a cause que je suis ce que je suis?

Écrit par : michel Gauthier | 10 janvier 2011

Heureusement le sujet était [Cathégorie "trans" au Népal] et pas tout le charabia qui en suit, donc il n'y a qu'une réponse : voir le code génétique, les autres se trompent

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

Petit question à MR.B : A quoi cela sert de venir sur ce type de site et de mettre une remarque aussi débile?
Oui l'Homme (comme tous les animaux d'ailleurs) est fait pour se reproduire et on ne peut se reproduire qu'entre un homme et une femme.
Mais l'Homme a été doté de sa conscience et c'est ce qui fait que l'on peut avoir tout ce que l'on a aujourd'hui autour de nous, tant matériellement que socialement.
Donc si vous n'êtes pas pour le progrès et l'évolution quels qu'ils soient, allez vivre dans une caverne habillé d'une feuille de vigne et cessez d'utiliser votre pc... surtout pour écrire ce genre de conneries.
Ce sont des intégristes comme vous qui emmerdent le monde et qui essayent d'empêcher le monde d'évoluer.

Écrit par : Lee | 10 janvier 2011

Oui mais à condition d'être "né pas laid" ...

Écrit par : phidias | 10 janvier 2011

Réponse à Susu :
L'homme est différent de l'animal en cela qu'il à conscience de lui même et qu'il peut raisonner, c'est un être doué de Raison et c'est le seul

Je n'ai jamais condamner l'adoption, seulement celle faite par des être malades

Tous ce qui est trans homo etc ni leur nature intrinsèque il devrait donc se faire soigner puisque leur gênes prouve prouve qu'ils sont mâles ou femelle

Hermaphrodite est le cas uniquement des animaux

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

@Mr.B : mon conseil sur le dictionnaire ou toute source d'information reste d'actualité. Pour les Hermaphrodites Ni Homme ni femme ou plutôt les deux, et bien tout ça c'est dans les gênes. Pour parler d'un sujet faudrait avoir quelques connaissances.

Écrit par : Susu | 10 janvier 2011

Susu | 10 janvier 2011 . Ce besoin que vous avez tous de parler au cons ... pensez à michel audiard ! MB c'est pour Mini Bulbe !

Écrit par : mosco | 10 janvier 2011

Réponse à Lee :
Votre animosité prouve qu'il y encore des progrès à faire pour votre éducation par contre il est des pseudo progrès qu'il faut refuser énergiquement, c'est à dire l'erreur, c'est la Vérité qui rend l'Homme libre

""Donc si vous n'êtes pas pour le progrès et l'évolution quels qu'ils soient..."" Citation de Lee
Vous êtes fous tout comme Hitler et son progrès, je m'y oppose donc en tentant de rétablir la Vérité

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

c'est vrai, mais pour ma part c'est aussi pour qu' il n'y ait pas que les cons qui s'expriment ,mais je suis d'accord mosco. ça clôturera ma participation au sujet.

Écrit par : susu | 10 janvier 2011

merci MR.B pour le premier point godwin de ce nouveau blog
j'écrase une larme

Écrit par : PS | 10 janvier 2011

Ecrit par : MR. B | 10 janvier 2011 . BRAVO VOUS VENEZ DE GAGNER UN POINT GODWIN !!!! Vous pouvez le partager avec Lee . http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_godwin

Écrit par : mosco | 10 janvier 2011

En réponse à Susu :
Les être hermaphrodite sont des tares de la nature comme il en existe mille autres, le but n'est pas de nommer le cas unique et déséquilibré de la nature mais plutot de voir l'être humain tel que conçu pleinement fonctionnelle sinon on est pas couché pour parler de ceux qui ont 3 yeux et autres

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

Réponse à mosco :
Tiens je viens d'apprendre un truc, c'est bien ça !
Blague à part, Lee me dit que tout progrès est bon mais en lui montrant que Hitler à voulu lui aussi un progrès, ils'est lourdement trompé de progrès donc tout progrès n'est pas bon

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

MrB: pour info, l'homosexualité existe dans la nature, chez les singes, les animaux les plus évolués, chez les chiens, et autres mammifères. mais jene vois pas ou est la différence entre l'être humain et les animaux. on a juste eu un évolution différente, mais on reste des animaux.
votre homophobie est elle une maladie, une intolérance, et donc une preuve d’asociabilité. or l'être humain est fait pour vivre en société, donc vous êtres le seul être anormal ici, avec tous les autres homophobes de ce forum.

Écrit par : Doc_sharp | 10 janvier 2011

Réponse à Doc_sharp :
on attend encore les VRAIS preuves ;)
Si vous restez un animal vous êtes surement le seul car l'Homme est doué de Raison, votre maladie se soigne-t-elle, oui mais il y aura beaucoup de travail

Homophobie : qui a peur de l'homme (arachnophobie : qui a peur de araignées), merci mais je n'ai pas peur des Hommes ni ne les détestent non plus, je veux simplement vous signifier votre erreur à persister dans la négation de l'être : les gênes sont de 2 types mâles et femelles...

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

Mr B votre connaissance du grec est proche de celle de la nature animal. Homo ne veut pas dire "homme" mais semblable. Homosexuel = qui a une sexualité avec ses semblables. H+H. F+F. Trouducul+trouducul. Avant de dire des conneries allez vous faire mettre par un grec ...

Écrit par : mosco | 10 janvier 2011

@ Doc_sharp

Dire que l'homosexualité est une maladie n'est pas de l'homophobie.

Homophobies = peur de l'homosexualité entrainant une réaction violente.

On pourrait faire un parallèle avec la la schizophrénie est normal est demandé de soigner ses personnes serait de la schizophobie.

Pour reprendre votre image sur les animaux, personnellement je ne suis pas un animal et ne souhaite pas être comparé comme tel.
L'être humain est totalement incomparable au règne animal (Perception du temps, Perception de l'individu unique).

Écrit par : Christophe | 10 janvier 2011

[HS]
@MR. B : et s'il est une tare, il convient de l'isoler pour mieux la détruire ? Vous évoquez Hitler et proposez les mêmes solutions.
Vous attendez des preuves, soit, mais sans ces preuves, pourquoi seriez-vous garant de la vérité ?
Enfin, votre attirance pour une personne du sexe opposé vous a-t-elle été apprise, inculquée ? Pourquoi dès lors nous bassiner avec le choix de sa sexualité ?
[/HS]

Écrit par : Thomas | 10 janvier 2011

@ mosco

Homo en Latin signifie homme ou être humain mais dans le sens général du terme.

Mais sinon l'erreur peut être humain mais le grossièreté reste impardonnable pour des gens civilisés.

Écrit par : Christophe | 10 janvier 2011

C'est n'importe quoi....nous marchons sur la tête du matin au soir....A quand une association pour militer pour les droits de l'hétéro....A moins que je ne me fasse greffer un sexe de mouton...Et ce jour là je serai reconnu et défendu...

Écrit par : Philippe | 10 janvier 2011

Houla, nous en sommes à ré-écrire les classifications !
@Christophe : L'Homme n'est pas un animal ? Qu'est-il donc, alors ? Une plante ? Une pierre ? ... Si, si, promis, l'Homme fait partie du règne animal...
@Philippe : une association pour les droits des hétérosexuels verra le jour lorsque les hétérosexuels seront minoritaires ET considérés comme... malades d'avoir CHOISI cette PERVERSION sexuelle.
Toutes ces associations disparaîtront d'elles-même lorsque la tolérance et l'appréhension de la différence comme une force et non comme une tare seront des valeurs portées, appréciées et enseignées.

Écrit par : Thoomas | 10 janvier 2011

@ Mr B: Petit rappel, un couple hétéro n'est pas dans l'obligation d'avoir des enfants. C'est le choix, l'absence d'envie et de besoin de nombreuses personnes. Cela en fait il "une tare de la nature" ?

Je crois en l'Homme et en sa capacité d'évoluer. Il n'est jamais trop tard, alors courage!

Écrit par : Loutas | 10 janvier 2011

@ Thoomas

Donne moi une race d'animal capable d'inventer chaque année de nouvelles choses, d'aider son prochain comme si il faisait partie de la famille mais aussi capable de la pire ignominie capable de tuer pour le plaisir, de voler ce qui ne lui appartient pas.

Capable de tant ce chose mais pourtant si égoïste.

Non l'espèce humaine n'est pas un animal elle est simplement l'espèce humaine : un ensemble de sociétés différentes évoluant constamment.

Écrit par : Christophe | 10 janvier 2011

Quand je lis tout ça je suis assez partager!

Je suis d'accord qu'il faut respecter les choix de sexualité de chacun, hétéro, homo, il faut aussi respecter le choix des transsexuelle, mais il faut a MON AVIS respecter aussi le choix de la nature pour les enfants! Les situations monoparental sont déjà un traumatisme pour eux alors les papas et les mamans homos seront sujet d'humiliation quotidienne dans la cours de récréation.

Voila pour le fil de discussion sinon pour le sujet lui même, c'est une case administrative alors pourquoi pas, mais attention a ne pas vouloir tout changer trop vite et ne pas inverser la "logique".

Les plus grandes périodes historique se sont quasiment toujours finis par une libération sexuelle total avant un déclin rapide et total. Ex: Les Grecs, Les romains, La royauté Française...

Écrit par : Adrien | 10 janvier 2011

Mr. B : Pour quelqu'un qui se targue de détenir la vérité, vous faites preuve d'un manque de logique et de rigueur scientifique autant que linguistique pour le moins surprenant.
Le terme 'homophobie' a été créé en 1971, dans le but spécifique de désigner l'aversion pour les homosexuels. Pour désigner une crainte envers les Hommes en tant qu'êtres humains en général, le terme 'anthropophobie' existe, bien que relativement peu usité.
Ensuite, l'être humain, certes 'sapiens' (bien qu'à la sagesse parfois discutable), fait partie de l'ordre des primates, et plus généralement du règne animal, d'un point de vue strictement biologique.

Quant aux gènes, il en existe une immense variété, aux possibilités de combinaisons infinies. Vous faisiez probablement référence aux gonosomes, qui eux diffèrent effectivement selon le sexe, contrairement aux allosomes, qui, bien qu'également constitués de gènes, ne sont en rien spécifiques à un sexe ou l'autre. Cette différenciation des chromosomes sexuels soulève une autre incohérence dans votre raisonnement, à savoir le postulat selon lequel l'hermaphrodisme 'existe uniquement chez les animaux'. Premièrement, ce phénomène est largement observé en botanique, mais ce point n'a que peu d'intérêt ici. En zoologie, l'hermaphrodisme n'est pas exclusivement séquentiel comme vous sembliez le supposer (espèces changeant de sexe au cours de leur développement) ; certaines espèces possèdent effectivement les organes reproducteurs des deux sexes à la fois.

Enfin, l'hermaphrodisme concerne également l'espèce humaine, bien que le terme 'intersexuation' soit plus communément employé de nos jours. Il en existe une multitude de variantes, chaque condition ayant ses spécificités tant sur le plan anatomique qu'hormonal, et que ce soit au niveau du génotype ou du phénotype. Pour ce qui est des gonosomes, les possibilités de combinaisons sont multiples chez l'être humain en général (par exemple XXY, XXXY, XYY, XO, voire des cas de mosaïcisme dans lesquels un individu présentera plusieurs combinaisons différentes selon les cellules observées...), et ne sont pas nécessairement liées à des cas d'intersexuation. De la même façon, un individu peut tout à fait posséder des gonosomes ne correspondant pas à son phénotype -par exemple une femme ayant des chromosomes sexuels XY-, souvent sans même le savoir.

Bien entendu, l'intersexuation est un phénomène qui s'étend bien au-delà des gonosomes, mais il est certainement inutile de rentrer dans le détail ici, mon but étant simplement de rectifier des affirmations inexactes. Je ne m'apesantirai pas sur la question de savoir si l'hermaphrodisme humain doit être considéré comme une tare à éliminer ou comme une variation naturelle et objective (puisque je présume que votre avis est déjà fixé sur la question de l'eugénisme dans ce type de cas), mais il est inacceptable, d'un point de vue scientifique et médical, de prétendre que l'hermaphrodisme ne concerne que les animaux -par opposition aux êtres humains.

Je suis bien conscient que vous répondre ne servira clairement à rien en ce qui vous concerne, mais il serait regrettable que des personnes influençables lisant ces commentaires prennent vos affirmations erronées pour des réalités. Lorsque l'on se pose en détenteur de la vérité, la moindre des choses est de vérifier au préalable si ladite vérité est objective et basée sur des faits avérés (à plus forte raison dans le domaine des sciences exactes !), ou si ce n'est au final qu''une' vérité basée sur des opinions subjectives et individuelles. Il en va de la crédibilité du locuteur, après tout.

Écrit par : Joseph | 10 janvier 2011

Christophe | 10 janvier 2011 --> Sauf que la racine d'homophobie et d'homosexuel n'est pas latine mais grec. Sinon je revendique ma grossièreté qui n'était qu'un parallèle avec le rite qui consiste a aller se faire voir chez les grecs, et "mettre" quand la phrase est homophobe (rien que du grec dans ce mot). Moi je suis peut-être grossier mais pire je pourrais être vulgaire comme l'est MB et ses messages qui puent.

Écrit par : mosco | 10 janvier 2011

@Christophe : la classification n'est même pas à discuter !
Monde vivant → règne Animal → embranchement des Chordés → classe des Mammifères → ordre des Primates → famille des Hominidés → genre des Homo → espèce Homo sapiens
Alors oui, je suis désolé de te le dire : tout évolué que tu es ou crois être, tu fais partie du règne animal, c'est ainsi.

Écrit par : Thoomas | 10 janvier 2011

Réponse à Joseph :
En effet il existe des tares dans la nature, mais dois ce être la référence ou être considéré comme tel, on parle ici de gens qui n'ont "pas" cette tare, sauf si vous êtes hermaphrodite ou déréglé, il faudrait dans ce cas une case pour vous ;) dans le formulaire de recensement

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

Réponse à Thoomas :
Selon la théorie évolutionniste uniquement, dommage ;) mais pas créationniste !

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

---------------LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE !!!---------------

Écrit par : MR. B | 10 janvier 2011

"Vous êtes fous tout comme Hitler et son progrès, je m'y oppose donc en tentant de rétablir la Vérité" j'avais pas vu ce passage, ça c'est de l'argument dites donc !

Écrit par : Miyu | 10 janvier 2011

@MR B "Les rapports homo dans la nature n'existe pas" = faux.
http://www.ethologie.info/revue/spip.php?article60
http://www.sur-la-toile.com/article-1822-Homosexualite-et-evolution.html
http://www.universcience.fr/fr/conferences-du-college/seance/c/1239026855439/homosexualite-dans-le-regne-animal/p/1239022827697/
Entre les dires documentés d'un directeur de recherche au CNRS et les affirmations d'un anonyme créationniste sur les commentaires d'un blog, le choix est vite fait.
(la présence d'un homme qui prône la sexualité à des fins uniquement reproductives sur un blog nommé "pornologie" m'étonne quelque peu.)

Pour en revenir à l'article, si on m'avait demandé quel serait le premier pays à prendre en compte le genre trans, je n'aurais pas parié sur le Népal ! Comme quoi...

Écrit par : Miyu | 10 janvier 2011

@MR. B
"Selon la théorie évolutionniste uniquement, dommage ;) mais pas créationniste !"
Je comprends dorénavant mieux... vos allégations antérieures.

"---------------LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE !!!---------------"
La tirade fétiche de l'inquisition qu'il fallait comprendre ainsi : "MA vérité vous rendra libre".

@Joseph
Jolie prose, merci :)

Écrit par : Thoomas | 11 janvier 2011

MR. B,

"Les être hermaphrodite sont des tares de la nature"

Anomalies plutôt que tares ? ... Mais bon, ce sont des mots.

Écrit par : Sicotine | 11 janvier 2011

@Joseph
Merci pour la démonstration.
Question: Quid de la différence entre "anthropophobe" et "misanthrope" ? :=)

@Mr B
Rêvez-vous d'épouser Sarah Palin ?
Comment traduiriez-vous "tea party" en Français ?

Écrit par : jiempe | 12 janvier 2011

très intéressent

Si je comprend si les animaux sont homosexuel et comme cette pratique est courante.

Pourquoi pas le transposé a la nature humaine est donc en faire une vérité absolue autorisant n'importe qu'elle comportement.

La libéralisations des mœurs entraine des dérive dans la société actuelle.

Excusez moi mais alors dans le cas de certain animaux le mâle tue les enfants par peur d'une opposition doit ton alors le faire pour l'espèce humaine. Il arrive même en cas de famine que les petits sont tués pour être mangé.

Doit ton reproduire ce que fond les animaux sans consciences ?

Écrit par : Christophe | 12 janvier 2011

@jiempe :

Etymologiquement, 'phóbos', en grec, signifie 'peur' ; l'anthropophobie -en psychologie notamment- se rapproche donc plus de la phobie sociale, d'une crainte intense pour les autres êtres humains, semblable à une forme de timidité pathologique. Le terme 'misanthropie', quant à lui, vient pour sa première partie du grec 'misos', qui signifie 'haine', et exprime une notion de dégoût et de mépris profond pour l'espèce humaine, plutôt que de peur.
Au vu des réactions de bon nombre d'homophobes à travers le monde, il aurait peut-être été plus judicieux que le terme les désignant se base sur le grec 'misos', au final ;).

@Christophe :

Je vous recommande la lecture du pamphlet satirique de Jonathan Swift 'A Modest Proposal', vous le trouverez sans doute intéressant :D.

Plaisanterie à part, les humains, dans leur grande conscience, ont développé ce qu'ils ont appelé 'éthique' et 'morale'. Leur représentation du Bien et du Mal, en quelque sorte. Selon cette vision morale, il n'est pas acceptable *en théorie* de reproduire des comportements animaux pouvant porter grand préjudice à d'autres êtres humains. Cela se vérifie le plus souvent lorsque lesdits comportements peuvent entraîner la mort, considérée comme beaucoup par la chose la plus grave qui soit.
Je dis bien 'en théorie', car si l'on se penche un peu plus en détail sur le comportement social de bien des êtres humains, l'on se rend compte qu'ils ne sont pas aussi empreints de droiture morale qu'ils voudraient le penser. Sans aller jusqu'à donner la mort à leurs semblables, les humains sont capables de dépasser largement les autres animaux en matière de cruauté -le pire étant que la plupart du temps, à la différence des animaux, eux ont la conscience de cette cruauté, et réalisent pleinement que leurs actes infligent une souffrance -qu'elle soit physique ou morale, d'ailleurs- à d'autres êtres.

Anecdotiquement, l'on peut observer chez certains mâles humains des comportements tout à fait discutables dans des situations où ils se sentent -généralement inconsciemment- menacés par leur propre progéniture. Certes, ils ne vont pas jusqu'à tuer, mais les conséquences de leurs actes peuvent avoir des répercussions extrêmement graves sur les individus impliqués.

Cela étant, la seule question que je me pose, personnellement, et à laquelle je n'ai jamais obtenu de réponse objective, rationnelle, et argumentée de manière logique, est de savoir en quoi les homosexuels (et transsexuels, hermaphrodites, etc) représentent une menace pour l'espèce humaine. La proportion d'hétérosexuels reste de toute évidence largement suffisante pour assurer la reproduction -plus que suffisante, d'ailleurs, lorsque l'on prend en considération le danger de surpopulation qui guette notre planète. En dehors de cela, je ne vois aucune inquiétude potentielle à avoir.
Les brimades subies par les enfants d'homosexuels ? Dans ce cas, interdisons aux obèses, aux roux, aux mal-voyants de se reproduire entre eux : leurs spécificités pourraient être transmises à leurs enfants et les exposer à des moqueries ! Allons donc, interdisons aussi en Europe aux personnes de type non-Caucasien de se reproduire, puisque leurs différences pourraient être mal vues !
Les homosexuels ne sont pas faits pour se reproduire, biologiquement parlant ? Supprimons également tous les types d'aide à la procréation, puisque si ça ne fonctionne pas naturellement, il n'y a pas lieu de provoquer les choses artificiellement !

Ce qui m'interloque, c'est que des personnes qui trouveraient absolument choquantes les propositions évoquées précédemment ne voient dans le même temps aucun problème dans le fait de dénigrer les homosexuels. Il semble y avoir là un placement sur une échelle de jugement de valeurs d'une caractéristique intime, incontrôlable et naturelle. Maintenant, pardonnez-moi, je dois aller dire du mal de mon voisin parce qu'il mange ses steaks bouillis, et que tout le monde sait que c'est une aberration qui n'a pas lieu d'être. Je pense qu'il devrait se faire soigner, afin de changer ses goûts innés et de manger des steaks grillés comme tout le monde.

Écrit par : Joseph | 12 janvier 2011

Joseph : +1

Écrit par : PS | 12 janvier 2011

Merci pour les précisions du terme Phobos ( Nom d'un des satellite de Mars l'autre étant Deimos et de son conjoint le Misos.


Jonathan Swift =>> écrivain de Gulliver ?

J'approuve vos termes quand vous décrivez le comportement humain. Nous sommes complètement aberrent. Et l'être humain est égoïste.

Plusieurs exemple me vienne à l'esprit mais ils sont hélasse nombreux :

- Alcool au volant
- Viol etc ...
- consommations de drogue, alcool, tabac pour des femmes enceintes
- etc ...

Est normal ? non
Doit ton laisser faire ? Non

Tout cela pour vous montrer que la société ou même l'être humain en général n'est pas bon. ( clin œil au siecle des lumière et le théorie humaniste)

Mais Suis-je la pour juger mon voisin ( mangeant du steak bouilli ^^) ? Non je ne peut le juger

Qui suis je pour juger quelqu'un ? meilleurs que lui je ne pense pas

Mais le fondement même de mon être, mon éducation, ma croyance, ma personnalité ne peut accepter l'idée que homosexualité soit un comportement humain approprié et normal pour l'être humain.

C'est mon point de vue.

===============

Sinon le soucis que je peut avoir serait pour les enfants adoptés ( non pas qu'il soit mieux ou moins bien éduqué).

Je pense plus à une possible pertes d'identité sexuel pour ces enfants.


Merci à l'éthique et à la morale limitant en partie la casse de notre société.

"Heureux les insouciant ils ignorent ce qu'il peut arrivé"

Écrit par : Christophe | 13 janvier 2011

Perte d'identité sexuelle pour ces enfants...


Parce qu'avant les nanas dans les couvents, élevés par des bonnes soeurs, étaient forcément déglinguées parce qu'elles ne voyaient pas d'hommes ? Haaaaaaaaaaaa la bonne blaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaagueeeee !
Les enfants éduqués par un couple homosexuel ne sont pas davantage "perdus" que des enfants ne vivant qu'avec une mère, un père, une grand-mère ou bien un autre couple dit "normal" ! C'est l'occasion pour lui d'avoir une famille, des modèles, une éducation qui lui est propre, à moins que tu ne préfères que ce môme reste seul dans un orphelinat toute sa vie sans avoir la chance de connaître une vie à peu près "normale" ? Bien... tu pries vachement pour les gamins toi... "Porte-Christ".

Excuse si ça agresse mais le fait de ne pas trouver cela "normal" alors que ce type de relation existe depuis la nuit des temps et était même très souvent pratiquée pratiquée par le passé (notamment en antiquité)... Si t'es pas capable d'aimer les gens comme ils sont et de les accepter comme tel... tiens toi éloigné d'eux, et fais-toi petit. Nous, on va pas taper aux portes des homophobes ; évite donc d'embêter les homosexuels (et trans !)

"Ne fais pas à l'autre ce que tu ne veux pas qu'il te fasse". 8)
Règle n°1 que tout enfant bien éduqué apprend :D


Je me fends la poire aussi grand que la raie de mon derrière (:

Écrit par : Kiba | 14 janvier 2011

la féminité est une très grande chose pour moi.

Écrit par : diarra | 16 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu