Avertir le modérateur

06 juin 2011

Homosexualité et homéopathie

 

dilution.png

Je dois vous avouer que, parmi mes multiples perversions, je chéris tout particulièrement celle qui me pousse à me documenter sur les soit-disant traitements de l'homosexualité. Vraiment, c'est un gros gros trip, qui va avec les heures amusées-maso que je passe sur des sites d'extrême-droite, créationnistes, pro-vie, ou sur les pages de mes amis Facebook qui publient des photos de leurs soirées.

Mais c'est un autre sujet.

Aujourd'hui, je suis donc tombée sur ce merveilleux article racontant l'histoire d'un type qui prétend venir à bout de la pédérastie grâce à l'homéopathie.

Et comme il n'y a aucun hasard dans ce bas-monde (les complotistes aussi, j'adôre), une bienheureuse sérendipité m'a fait percuter Gilbert Van Tassel Hamilton, un psychiatre américain qui, en 1914, décrivait dans un article du Journal of Animal Behavior les agissements d'une vieille guenon nymphomane adorant se faire saillir par des petits chiens, et commentait :

La possibilité que les types de comportements sexuels que l'on qualifie généralement de « pervers » ne soient que des manifestations normales, ou des éléments biologiquement cohérents, situés quelque part sur l'arbre phylétique, n'a pas encore été suffisamment explorée.

De quoi stimuler votre imagination et vous ouvrir un peu l'esprit, en cet humide lundi après-midi.

 

Commentaires

ça me rappelle unefameuse histoire sans bistoutis ,se prétendant cet individu sans conscience aucune ,il fit marcher omme il se devrait toujours le marché des dupes.Ne marchant pas sur le roi des dupés,il fit croire toutes les femmes très jeunettes de son ancien secrétariat de lui rabrouer les fesse s'il ne consentait pas à écrire ce que ces starlettes de secrétaires allaient faire pour l'exploiter aussi scientifiqueq que l'art de se faire pendre si celles-ci n'osaient pas avouer que c'était copie conforme.La pornologie sans sexe étant bien au point ,il se trouva aussi en caduc qu"avant et ne restreignie à se lui bouffer son ergent comptant ,heureusement déjà à cette époque les locataires d'habitants portant le même nom de famille furent caducs.Evidemment la grammaire est au point mort et le lexique aussi.Le psychiatre Hamilton ria de cette belle blague bien française à la médecine française tout azimut.La prochaine fois on lui conseillera à ce digne monsieur de faire se retenir un urologue patenté et non tentant par un psychiatre à faire tout dégomminé la rétention qui clochait d'où rétention ancienne du cerveau combattant les deux origines d'un côté et de l'autre quand il y adécision intime le cerveau à urinoir et les testicules sans commandes fixes.Evidemment erreur le prostrant à ne pas confondre avec le mot protrestant de la, par malheur à sa prostate très jeune encore.On peut pas tout commander.Maintenant tout est fini et la prostate ne se balance plus.Erreur de journalisme !!

Écrit par : FLORI | 06 juin 2011

aaah bah moi j'habite à coté de Montauban, et on en a une bien aussi dans le style.

Juste pour remettre dans le contexte, voilà les propos de Mme Barèges, maire de Montauban :
« ouvrir le mariage aux couples de même sexe, et pourquoi pas des unions avec des animaux ? ou la polygamie ? »

Voilà, donc les idées moyen ageuses ne sont pas le monopole des médecins catholique allemands, y en a pour tout le monde, enjoy!

Écrit par : Ring | 08 juin 2011

Est-il normal qu'on ne comprenne absolument rien au commentaire de FLORI?
Moi je suis pour soigner les homosexuels à l'homéopathie. Ça ne fonctionne déjà pas sur un rhume alors sur une maladie plus grave! (un second degré s'est caché dans cette phrase, sauras-tu le retrouver?). Spéciale dédicace à ma grand-mère qui a demandé à mon frère s'il était malade parce qu'il ne lui avait jamais présenté de copines >

Écrit par : la_chieuse | 08 juin 2011

j'ai absolument rien compris à ce qu'à écrit Flori, je l'ai lu plusieurs fois et je pige que dalle !

je cite "Le psychiatre Hamilton ria de cette belle blague bien française à la médecine française tout azimut." j'ai beau cherché j'ai pas trouvé où il fallait rire.

Son texte n'a aucun sens et je ne vois aucun rapport avec le sujet.

Et beh ça doit être le bordel dans la tête de Flori lol

Écrit par : nay | 08 juin 2011

L'homéopathie, ça marche, j'en suis la preuve.


Et je n'entrerai pas plus loin dans le débat.

Écrit par : Fikmonskov | 08 juin 2011

@ Flori: KAMOULOX!

Écrit par : Djou | 08 juin 2011

Un article de CNN sur d'autres tentatives "scientifiques" qui ont pu mal tourner:
http://edition.cnn.com/2011/US/06/07/sissy.boy.experiment/index.html?iref=obinsite

Écrit par : akka69 | 08 juin 2011

L'homosexualité est une tare, dans le sens où elle va à contresens des lois de l'évolution, et que donc les homosexuels devraient logiquement disparaître au lieu de se multiplier. Le fait est qu'ils se multiplient en raison d'un effet de mode certain, largement relayé par les stars et médias décadents, qui croient que parce que quelques associations font du bruit, elles représentent la majorité.

Ben non.

Dans le lot, très peu sont vraiment attirés par une personne du même sexe, beaucoup sont attiré par la pseudo aura sociale que cela procure chez la majorité de laxistes qui encense tout ce qui semble sortir du cadre normal. Je ne parle même pas des artistes, dont certains ne cachent même pas qu'ils se font passer pour homo, parce que ça ferait mieux vendre.

Mieux vendre que quoi ? Que de ne pas être homo ? Parce que la propagande pro-gays est enfin parvenue à faire gober que ne pas être homo c'est être facho ? Un peu de sérieux quand même.

Le jour où les médias et la société ouvriront les yeux et ne verront plus dans une parade de folles une « majorité », et qu'ils arrêteront de ce fait de répandre l'idée que l'homosexualité, c'est « hype », et bien on verra les cas d'homosexualité fondre comme neige au soleil.

Écrit par : Suppositoire | 08 juin 2011

@suppo:
1- L'homosexualité ne va pas à contre sens des lois de l'évolution puisque 2 hetero peuvent donner naissance à un homo. Je ne sais donc pas d'où tu tiens l'idée que l'homosexualité est transmise génétiquement par les parents.
2 - Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que la majorité des homos sont en fait de hétéros qui veulent se donnner un style... perso j'ai pas mal d'amis homo que je connais depuis plusieurs années et ils n'ont eu que des relations homos et n'envisagent absolument pas un jour d'avoir une relation hétéro.
3 - si j'avais pu être hétéro, je t'assure que j'aurais aimé car c'est quand même bien plus facile à vivre même dans notre société et son "effet de mode" parce qu'il reste quand même un paquet d'homophobes qui pensent que c'est une tare.
Pour finir, et je suis bien placé pour te le dire: la seule tare est l'homophobie et non l'homosexualité!

Écrit par : alex | 08 juin 2011

@ Suppositoire : Aïe !!!! Quelle déception de savoir à l'avance que vous vous en mordrez les doigts dans quelques années, quand ce "phénomène de mode" n'aura toujours pas disparu....

Un petit peu homophobe le suppo????? ou alors sportif angoissé de la savonette...ne vous inquiètez pas, ça ne s'attrappe pas....

Écrit par : jeudes | 08 juin 2011

Hélas; des suppositoires comme celui-là, courent... les rues;

néanmoins,, quand on choisit un tel pseudo, on sait parfaitement l'orifice destiné à ce médicament; ou alors l'inconscient vous joue un de ces tours...

Écrit par : Rigoletto | 08 juin 2011

Suppositoire cherche orifice: n'en doutez pas c'est bien celui-là qui vous travaille...

Écrit par : Rigoletto | 08 juin 2011

Peut-être s'est-il enfilé les pastilles dans le rectum ? S'en serait alors suivie une inflammation salvatrice.

Écrit par : Pornologie | 08 juin 2011

@Alex : c'est vous qui parlez de génétique, en affirmant que deux parents hétérosexuels peuvent donner naissance à un homosexuel (et puis si la génétique était impliquée, cela s'appelerait un caractère récessif). Je parle de tare, parce que l'espèce humaine ne peut pas se reproduire naturellement dans l'homosexualité, et que donc cette sexualité est éliminée par la nature elle même (elle ne l'interdit pas, elle l'empêche seulement de se développer, contrairement à la société qui le protège). De plus, je connais personnellement plusieurs homos (ou bi) qui le sont parce que « c'est à la mode » ou parce « ça fait vendre » (des artistes en particulier), et ils ne s'en cachent pas aux proches. Ça ne veut pas dire que c'est le cas de tous (et je n'ai jamais renié que certains puissent être homo tout simplement parce qu'ils étaient attiré par le même sexe), mais juste que ça existe, et que ce n'est pas à sous-estimer dans une société mercantile qui a bien compris l'intérêt qu'il y avait à exploiter le filon, et donc amplifie la chose (un homo, il a un salaire plein pour lui tout seul, rarement des gosses, donc un pouvoir d'achat plus élevé, donc il va dépenser plus, et particulièrement dans des conneries cher à la mode).

@Jeudes : le phénomène s'estompera inévitablement, tout simplement parce qu'à force de toujours s'exposer davantage, l'homosexualité sort de son confinement, et du coup va finir d'un côté par perdre de son attrait (les gens attirés par tout ce qui est décalé), et de l'autre énerver, parce que ce serait mensonger de ne pas dire que beaucoup d'homo ont tendance à vouloir s'afficher tel quel, et ce à la limite de l'exhibition. Je ne connais pas beaucoup d'hétéros qui se proclament hétéros, alors que j'ai l'exemple tous les jours d'homos qui se proclament homos. Pourtant, en proportion, ils restent beaucoup moins nombreux, et ce comportement fini indéniablement par énerver. Oui à la liberté des mœurs, non à l'étalage public des pratiques individuelles.

Écrit par : Suppositoire | 08 juin 2011

Préambule : Selon un dictionnaire parmi d'autres, la sexualité peut se définir comme étant, biologiquement, l'ensemble des caractères physiques qui différencient les sexes, les individus mâles et femelles, et, physiologiquement, l'ensemble des mécanismes physiologiques qui concourent au rapprochement des sexes et à la reproduction de l'espèce.
Mais chacun sait que ni le noir ni le blanc n'existent à l'état pur ; que tout est nuances par rapport à des références, moins convenues, comme le prétend l'homme dans sa suffisance, que dictées par la nature. Lorsqu'il n'en est pas ainsi, surviennent les conséquences du fait de tromper notre maîtresse absolue qu'est cette nature, en abusant de la part de pouvoir qu'elle nous octroie. N'échappe pas à cette règle la sexualité, que la nature définit parfaitement et péremptoirement comme la relation garantissant la perpétuation de l'espèce par le coït, qui est une relation entre deux sexes différents, pubères et complémentaires, en vue d'un résultat qui est la création d'une nouvelle vie. Et la religion, la philosophie, comme la science n'y changent rien, pas davantage que le parti-pris. Si elles s'en mêlent ou y font référence, c'est en termes d'explications a posteriori, de glose et de manipulations ... contre ou extra- nature.
De même pour le plaisir qu'y trouve l'homme et la perversité que sa supériorité sur les autres animaux y introduit parfois, soit pour l'augmenter soit pour se le procurer lorsque sa propre constitution l'en empêche. Ensuite, quand cette perversité alliée à son ingéniosité ; encouragée par une soif de liberté qui a bon dos, entraînent l'homme à inventer de nouvelles pratiques sexuelles pouvant aller jusqu'à des déviations éventuellement imbriquées ; lorsque la curiosité, le goût du risque ou le perfectionnisme s'en mêlent, la question reste entière : l'homosexualité est-elle une maladie ? ou n'est-elle que la conséquences d'un cheminement, voulu ou subi, hors des sentiers battus ?.
Dans un cas comme dans l'autre, le serait-elle davantage ou moins que telle ou telle autre déviation comme, par exemple : la gérontophilie, la pédophilie, la lactophilie, la zoophilie et bien d'autres, toutes ces pratiques ayant en commun un rapport avec la sexualité que nous pourrions appeler "de base", à défaut de "naturelle".

Écrit par : Claudec | 09 juin 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu