Avertir le modérateur

04 juin 2011

Le fabuleux destin du sperme danois

Pour que votre sperme national inonde le marché mondial de l'insémination artificielle, ce n'est pas bien compliqué.

Offrez à vos donneurs une rémunération qui ne soit ni pingre ni extravagante (entre 40 et 150€ l'éjaculat) et un anonymat complet, pour ceux qui le désirent (ni nom, ni téléphone, ni moyen d'être recontacté ultérieurement – macache bono bézef). Ne leur demandez pas non plus de se déplacer dans des cliniques glauques et de stimuler leur imagination avec des vieux Penthouse qui collent, non, venez collecter à domicile leur précieuse semence à bord de vélos rigolos.

spermbike1.jpg

Quant à vos récipiendaires, visez l'international et en particulier toutes ces affreuses nations aux absurdes législations (où le don n'est pas rémunéré, où l'anonymat est interdit, voire les deux), n'établissez aucune restriction de statut matrimonial ou d'orientation sexuelle, et baissez vos prix par rapport à ceux pratiqués dans ces pays.

Et voilà, bingo, vous avez la recette. De quoi voir le monde entier accourir à vos portes pour s'approvisionner en gamètes fraîches, doubler en moins de deux votre clientèle, faire fortune, ouvrir des succursales aux quatre coins de la planète, etc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu